Commandez aussi par téléphone au 07 68 11 16 74

Trouble du sommeil : Le CBD pour une nuit apaisante ?

Trouble du sommeil : Le CBD pour une nuit apaisante ?

Les troubles du sommeil font partie des grands maux de la société. Selon les médecins, une nuit complète dure en moyenne 7 à 9 heures d'affilée. De nombreuses personnes n’arrivent pas toutefois à dormir aussi longtemps. Soit, elles ont des difficultés à s’endormir, soit elles ont le sommeil agité. La solution la plus courante contre l’insomnie est la prise de médicaments comme les somnifères. Le CBD est également proposé comme alternative naturelle et peut être plus efficace. 

Le cannabidiol contre les troubles du sommeil


Une bonne nuit de sommeil est indispensable pour accumuler assez d’énergie et affronter une journée de travail. Il ne s’agit pas seulement de rester plus longtemps sur l’oreiller, mais de parvenir à dormir paisiblement. Cependant, de nombreux facteurs peuvent causer des troubles du sommeil.

Un esprit qui ne se repose pas empêche le corps de se détendre correctement. Néanmoins, le CBD a démontré son efficacité contre les problèmes de stress, d'anxiété et de dépression. De plus, il ne provoque pas d’effet psychoactif comme le THC. C’est la raison pour laquelle il est proposé contre l’insomnie, l’apnée du sommeil, la parasomnie et d’autres cas.

Le cannabidiol est préconisé contre les troubles du sommeil, car il agit directement sur l’équilibre du corps. La respiration, le rythme cardiaque et la température corporelle changent lorsqu’une personne se prépare à dormir et pendant les rêves. Pour optimiser l’atteinte du sommeil profond, le CBD agit sur chacun de ces éléments simultanément. D’ailleurs, un déséquilibre quelconque peut affecter la qualité du repos. Une insomnie peut survenir chez la personne concernée.

Le cannabidiol se présente également comme une solution contre les crises nocturnes et les rêves agités. Pour cela, il permet au psychique de prolonger la durée du sommeil profond dit réparateur. Son action limite en même temps l'accès au sommeil paradoxal qui plonge le conscient dans l’univers des rêves.

L’apnée du sommeil est un symptôme qui touche davantage les personnes âgées, les individus en surpoids ou qui ronflent fort. Elle se manifeste par des « apnées » ou des pauses involontaires de la respiration pendant le sommeil. Ces arrêts varient généralement de 10 à 30 secondes à la fois. Il ne devrait pas y en avoir plus de cinq apnées par heure. Cependant, on en recense parfois une trentaine par heure dans les cas graves. Handicapantes au quotidien, ces troubles entraînent des maux de tête et de la fatigue en cours de journée. Un test a permis de constater une diminution de près d’un tiers des symptômes chez les personnes ayant consommé du CBD.

Les effets relaxants et apaisants du CBD


Le système endocannabinoïde est une fonction partagée de tous les êtres vivants. Le corps possède ainsi des récepteurs qui interagissent avec les cannabinoïdes du chanvre. Jouant le rôle de catalyseur, le CBD entraîne une réaction par sa simple présence dans l’organisme.

On distingue différents types de récepteurs au niveau du système endocannabinoïde dont le CB1 et le CB2. Le premier est responsable de l’humeur en général, des émotions et de l’appétit. Le second, quant à lui, stimule la production de sérotonine, l’hormone responsable de la relaxation. Les principes actifs du chanvre peuvent se fixer sur les récepteurs et interagir avec eux pour contrôler les fonctions internes. Agissant sur celui-ci, le cannabidiol favorise l’apaisement à différents moments de la journée surtout à l’heure du sommeil. Le corps se détend en même temps que l’esprit.

L’effet relaxant du CBD est très apprécié par les personnes souffrant d’insomnie. Cette dernière est d’ailleurs un des facteurs de réveil fréquent. Il est aussi très difficile pour certaines personnes qui en souffrent de s’endormir la nuit.

Le premier degré, appelé « insomnie primaire », peut toucher les enfants comme les adultes. Il est dû aux troubles de la vie quotidienne comme le stress au travail et les difficultés à l’école.

Le trouble est dit « secondaire » lorsque le facteur déclencheur est psychique. Il s’agit le plus souvent d’une insomnie due à la consommation de drogue et à la prise de médicaments. Cette pathologie peut aussi être la conséquence d’un trouble psychiatrique ou médical.

L’insomnie est dite transitoire lorsqu’elle n’apparaît que pendant deux ou trois semaines. Son origine est généralement liée à un stress, à un petit problème de santé ou à la présence d’une personne indésirable.

La pathologie est dite « chronique » quand elle se produit trois nuits par semaine pendant trois mois de suite. C’est alors un cas qui nécessite un accompagnement médical. Les médecins prescrivent généralement des anxiolytiques aux patients pour s’endormir. Des effets secondaires peuvent toutefois apparaître comme les troubles de l’attention et de la concentration. Le cannabidiol est ainsi proposé en tant qu’alternative plus douce. Il affecte la qualité et la quantité du sommeil.


Le CBD, un antidouleur reconnu


La sérotonine n’est pas seulement l’hormone responsable de la relaxation, mais il s’agit aussi d’un puissant antidouleur. Ce processus est déclenché de manière naturelle dans le corps. Cependant, pour une raison ou une autre, la production de ladite hormone est insuffisante pour obtenir les effets recherchés. C’est là que le CBD intervient pour relancer ou optimiser le mécanisme. En se fixant sur les récepteurs CB2 du système endocannabinoïde, il renforce les effets de la sérotonine.

Les petites douleurs au quotidien peuvent affecter les activités de la journée, mais également perturber la nuit. Le corps ne peut donc pas se reposer tranquillement et se ressourcer lors du processus de sommeil. Étant un antidouleur et un anti-inflammatoire naturel, le cannabidiol soulage les migraines, les courbatures et les crampes. Il traite aussi les douleurs liées à la neuropathie, à la sclérose en plaques et à la polyarthrite rhumatoïde. Les syndromes menstruels font aussi partie des symptômes traités par le CBD.

En dehors des souffrances dues à une pathologie, le cannabidiol est indiqué pour les problèmes musculaires et au niveau des tendons. Après plusieurs heures au bureau surtout dans la même position, le corps peut souffrir de part et d'autre. Un bon massage au cannabidiol est alors nécessaire pour soulager les douleurs corporelles. Le CBD préparé en infusion permet aussi de profiter d’une profonde détente avant de se mettre au lit.

Pourquoi prendre du CBD plutôt qu’un médicament ? Les études menées sur la prise de cannabidiol ont démontré qu’il n’engendre pas d’effets secondaires, contrairement aux produits pharmaceutiques. Les produits du chanvre ne se prennent pas seulement dans la soirée, mais aussi en cours de journée. Moins le corps accumule de tensions, plus il est disposé au repos.

Une alternative naturelle aux somnifères


Les problèmes de sommeil affectent de nombreuses personnes à travers le monde. Le rythme de vie et les mauvaises habitudes sont à l’origine de la perturbation du cycle circadien. Autrement dit, le corps ne sait pas parfois quelle est l’heure du coucher et combien de temps il faut dormir. Les réveils nocturnes plus ou moins fréquents sont aussi des troubles qui peuvent apparaître.

La prise de somnifères est un réflexe pour de nombreuses personnes. Ce type de médicament offre toutefois un sommeil artificiel. Autrement dit, les yeux se ferment et le corps est immobilisé, mais le sommeil réparateur n’est pas atteint. Il entraîne en outre des effets lourds sur le long terme. 


On rapporte entre autres les troubles de la mémoire, du comportement et de la vigilance dus à la consommation de somnifères. La fatigue, l’irritabilité, l’étourdissement et l’augmentation de poids corporel font aussi partie des effets indésirables. De plus, les somnifères n’améliorent pas la qualité du sommeil, mais seulement la quantité. Ainsi, une personne ayant pris le médicament la veille peut devenir somnolent le lendemain puisque le sommeil n’a pas été réparateur. Sans s’en rendre compte, ceux qui prennent des somnifères sont également peu à peu dépendants du médicament.

Le CBD se présente comme une solution naturelle et plus profitable par rapport aux médicaments pharmaceutiques. Grâce à ses vertus relaxantes, il accélère le processus d’endormissement et limite les risques de réveil nocturne. Favorisant l’atteinte du sommeil réparateur, le cannabis permet aux personnes concernées de passer de meilleures nuits. De rares individus rapportent toutefois quelques effets indésirables comme la diarrhée, les troubles de l’appétit et la fatigue. Il est ainsi nécessaire de consulter un médecin qui fixera la dose nécessaire et le mode de prise.

Le CBD, pour améliorer le cycle du sommeil


On parle souvent d’améliorer la qualité du sommeil pour bien se reposer pendant la nuit. Il convient donc d’expliquer la structure d’une nuit complète. La première phase est celle de l’endormissement. Les yeux sont fermés et la respiration est plus lente. Pourtant, les bruits et la lumière peuvent encore entraîner le réveil. Ce n’est qu’au bout de quelques minutes que le sommeil devient profond. Au moment du cycle réparateur, le cerveau est moins sensible aux facteurs externes. Cette phase est marquée par le ralentissement du rythme cardiaque et la baisse de la température corporelle. La troisième phase est celle du sommeil paradoxal. Le corps est bien endormi, mais le cerveau est très actif, c’est le moment des rêves. Les yeux ont tendance à bouger au rythme de l’activité cérébrale, mais la personne dort encore.


Une personne qui ne dort pas la nuit souffre généralement de somnolence pendant la journée et inversement. GEO Science a effectué un sondage en 2018 sur la qualité du sommeil des Français. Près d’un quart des personnes interrogées ont affirmé se réveiller pendant la nuit. Les interruptions varient généralement de 10 à 30 minutes et peuvent se produire plus d’une fois. L’origine de ces pauses sont également très diversifiées : stress, café, irrégularité dans les heures du coucher, etc.

Il n’est toutefois pas rare qu’un problème de sommeil conduise à un suivi médical. Ayant fait l’objet de plusieurs études, le CBD est comme un régulateur du cycle du sommeil. Cette particule rappelle au corps que la nuit est la période du sommeil et le jour celle de l’action. Elle augmente la vigilance et empêche le corps de dormir pendant la journée. La nuit, son action tend à relâcher les différentes tensions pour favoriser l’endormissement.

Le corps produit naturellement la mélatonine qui est l’hormone du sommeil. Celle-ci permet de dormir plus vite et de traverser toutes les phases du repos. Pour différentes raisons internes et externes, la quantité créée par l’organisme est insuffisante pour déclencher l’endormissement. Diverses études ont montré que certaines huiles de CBD contiennent de la mélatonine. Leur consommation permet ainsi de renforcer l’effet relaxant de l’hormone secrétée par le corps. Plusieurs consommateurs de CBD affirment d’ailleurs passer de meilleures nuits avec cette substance. À la fois relaxante et sédative, la molécule aide le cerveau à maintenir paisiblement le sommeil réparateur.


Le mode d’administration conseillé pour bien dormir


Le CBD se présente sous différentes formes sur le marché, et les consommateurs choisissent librement ce qu’il leur faut. La concentration de la substance et le mode d’utilisation influent toutefois sur le résultat attendu.

Les huiles de CBD sont de plus en plus populaires et recommandées pour leur efficacité. Elles peuvent être consommées par voie orale, ajoutée à des aliments, à une boisson ou sublinguale. Il suffit de placer quelques gouttes sous la langue pour profiter des effets relaxants et sédatifs des produits. Pour que les muqueuses assimilent tous les principes actifs, la solution doit rester en bouche pendant une minute environ.

Les huiles de CBD sont généralement disponibles en 5 à 30 %. Le choix de la concentration de particules adaptée dépend entre autres de la gravité du trouble. Les scientifiques recommandent d’ailleurs de prendre une dose importante sur une courte période plutôt que de prolonger une quantité insuffisante. En effet, le cannabidiol doit être considéré comme un complément alimentaire, pas comme un médicament qu’il faut prendre à vie. Semblable à une cure de vitamines, le traitement au CBD atteint son efficacité au bout d’une courte durée. Il faut compter entre quelques semaines à plusieurs mois selon la personne.

Puisque chaque organisme réagit différemment face au cannabidiol, la dose doit être personnalisée. La première prise est généralement plus faible (environ 5 mg) pour que le corps s’adapte d’abord à la présence du produit. La dose sera ensuite augmentée au fur et à mesure jusqu’à ce que la quantité nécessaire soit atteinte.

L’huile de CBD se choisit biologique, car les produits chimiques peuvent compromettre les actions de la particule. La vaporisation est une excellente alternative et offre des effets presque instantanés.

La tisane se hisse à la deuxième place des modes de consommation les plus appréciés. Elle peut être faite grâce à différentes parties de la plante : fleurs, feuilles et tiges. Les tisanes produites en laboratoire agissent sur l’organisme en une demi-heure.

Le moment de la prise de CBD pour bien dormir


Les produits destinés à optimiser le sommeil se prennent généralement le soir, à peu près à l’heure du coucher. L’huile de CBD, consommée par voie orale, agit rapidement. Elle se consomme en moyenne entre 10 à 15 minutes avant de se mettre au lit. L’effet dure environ deux heures, ce qui donne assez de temps à l’organisme pour atteindre calmement le sommeil réparateur.


La tisane peut être préparée le soir pour détendre le corps après une dure journée de travail. Les bonbons, les gummies et autres compléments alimentaires sont toutefois à éviter. Ils sollicitent les systèmes digestif et intestinal qui devraient également se reposer à cette période de la nuit. Leur consommation est plutôt conseillée en cours de journée. Ils pourront décontracter progressivement les muscles et réduire les besoins de relaxation avant le coucher.

En effet, la détente, le bien-être en général et le sommeil sont étroitement liés. Le taux de CBD requis pour parvenir à la relaxation est de 20 à 25 mg par jour. Cette dose sera répartie entre différentes consommations dans la journée pour éviter de surcharger les besoins la nuit. Pour le soir, 5 à 10 mg suffisent si les doses du matin et du midi sont respectées. La quantité peut toutefois être portée jusqu’à 20 mg en fonction des besoins de la personne concernée. Le seuil de tolérance varie aussi suivant la capacité des récepteurs cannabinoïdes de chacun. Cependant, il faut éviter tout risque de surdosage et se référer aux indications du médecin.